© 2017 par Indé-Design Tous droits réservés Jean DURIS

Jean DURIS
Spectacles musicaux, chansons françaises et contes du Berry 

Chansons françaises

Très tôt (dans les années 70!), je me suis intéressé à la chanson Française. A l’époque j’étais surtout séduit  par les chanteurs en vogue, Joe Dassin, Michel Delpech,  Michel Polnareff,  Pierre Perret, mais en ayant quand même «une oreille» sur Jean Ferrat, Jacques Brel et Léo Ferré. Pour ces derniers, je trouvais leur  écriture  plus profonde et leurs interprétations beaucoup plus «travaillées». Vers 16 ans, j’ai débuté la guitare et j’ai commencé à m’accompagner. Puis j’ai eu un déclic en découvrant Maxime Leforestier et Frédéric Mey. Là, j’ai découvert que la guitare pouvait vraiment accompagner des chansons avec une grande richesse musicale. Un peu plus tard, Francis Cabrel, Jean-Jacques Goldman sont venus me conforter dans cette idée…

Histoires et Contes du Berry d'après les histoires de Jean-Louis Boncoeur

Mes parents étaient agriculteurs, j’ai donc été «élevé» à la campagne… comme l’on dit en Berry. J’y ai découvert tout jeune Jean Louis Boncoeur, conteur et poète du Berry. Ce drôle de bonhomme racontait en patois des histoires  de la campagne. Fin observateur de la société rurale, il savait à merveille dépeindre les gens, leurs habitudes, leurs travers, mais aussi leur simplicité et leur authenticité! Il a laissé des textes et j’ai grand plaisir à raconter ses histoires. Son talent pour l’écriture lui permettait à l’instar d’un Bourvil d’aller du rire aux larmes. Un peu aussi comme un Philippe Delerm, d’une situation banale de la vie, il pouvait en faire un récit savoureux.

Mon actu

En quelques mots

 

L'Atelier d'Isabelle les 27 et 28 septembre 2019 à 20h30

September 16, 2019

Je chanterai à l'Atelier d'Isabelle les 27 et 28 septembre 2019 à 20h30. Au programme chansons Françaises et quelques contes du Berry. C'est dans le q...

1/4
Please reload

J’ai chanté très tôt dans une troupe de Théâtre en Berry « Les Brandouilleurs » où nous faisions des sketches, et de la chanson. Depuis 1996, je chante dans la Compagnie de la Criste Marine à Nantes.

Maintenant mes interprétations de chansons sont plus  « ciblées » sur Frédéric Mey, Francis Cabrel, Jean Ferrat. Mais il peut y avoir aussi Tonton Georges, Bourvil,  Renaud… et d’autres dans la mesure où cela reste dans ma tessiture de voix.

Avec l’aide de la Compagnie de la Criste Marine, nous avions monté en 1997 un spectacle à partir des  histoires de Jean Louis Boncoeur, cela s’appelait le « temps des Margelles ». La veille de la première Jean Louis Boncoeur est décédé. Coup du destin sans doute pour moi. Je l’ai  présenté depuis une bonne dizaine de fois. Je l’ai joué il y a quelques années au festival de théâtre à Doué la Fontaine. La fille de Philippe Noiret ( Frédérique) en était cette année-là la marraine, j’avais été très touché par les compliments qu’elle m’avait faits à la fin du spectacle.

Les textes de Jean Louis Boncoeur ne sont jamais dramatiques comme Gaston Couté, mais on y trouve une vraie réalité du milieu rural des années 70. Pour les sentiments, ses textes sont intemporels, ils survivront j’espère encore longtemps…

Please reload

Recherche par mots-clé :
 

Extraits et Représentations

1/1